LIBRE OPINION du général (2s) Jean SALVAN : Sentinelle.

Posté le lundi 14 août 2017
LIBRE OPINION du général (2s) Jean SALVAN : Sentinelle.

J’entendais le 10 août au soir le Colonel Goya proposer que l’on arrêtât l’opération Sentinelle : cette opération coûte cher, l’argent pourrait être mieux dépensé, elle n’a pas de résultats évidents, nos soldats s’y épuisent, et ils sont en fait des cibles pour nos adversaires.


Dussé-je passer pour un vieil imbécile et un cynique auprès de leurs épouses et de mes jeunes camarades, je dis : "et alors ?". Ne vaut-il pas mieux que nos adversaires s’en prennent à nos policiers, gendarmes, militaires, capables de riposte, plutôt qu’aux civils attablés dans des bistrots ?
Oui, il est scandaleux qu’en opération Sentinelle nos soldats soient mal logés, mal nourris, mal payés, qu’ils ne puissent pas prendre les permissions aux quelles ils ont droit.
Mais un soldat est toujours une cible. Je l’ai été au Cameroun, en Algérie, au Liban.

 

Puis-je rappeler Edmond Rostand : Il fait dire à Cyrano de Bergerac
« Moi, je n’abdique pas l’honneur d’être une cible. »

 

 Jean SALVAN
Général de corps d’armée (2S)

(Source : Magistro)

 

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.