OPÉRATION BARKHANE : Neutralisation d'une vingtaine de terroristes par l'armée française.

Posté le mardi 02 mai 2017
OPÉRATION BARKHANE : Neutralisation d'une vingtaine de terroristes par l'armée française.

Depuis samedi 29 avril, la Force Barkhane est engagée dans une opération qui a permis de neutraliser près d’une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, au sud-ouest de Gao. Exploitant les renseignements collectés dans cette région, l’opération a reposé sur l’action coordonnée d’avions de chasse et d’hélicoptères, de commandos déposés ainsi que d’équipes opérationnelles de déminage de Barkhane.

L’exploitation des informations recueillies lors de l’opération Panga et du renseignement a permis d’identifier des zones de dépôts logistiques des groupes armés terroristes (GAT) dans la forêt de Foulsaré. Le déclenchement de l’opération, baptisée Bayard, a amené des Mirage 2000 à conduire des frappes aériennes sur ces objectifs. Deux hélicoptères d’attaque Tigre sont ensuite intervenus pour sécuriser la zone et permettre le poser des groupes de commandos montagne par hélicoptère Caïman. Ces derniers se sont alors déployés afin de contrôler la zone autour des positions de l’ennemi.

Au lever du jour, vers 5h30, les commandos montagne rejoints par des commandos parachutistes et des équipes opérationnelles de déminage ont procédé à la fouille de la zone d’opération. De l’armement, des munitions, des lance-roquettes et des composants destinés à la fabrication d’engins explosifs ont été découverts en quantités importantes. Les équipes de déminage ont procédé à leur destruction sur place.

Cette opération conduite dans la forêt de Foulsaré, considérée depuis quelques temps comme une zone refuge et d’influence des terroristes, vient concrétiser les efforts conduits avec les forces maliennes et burkinabées pour lutter contre les réseaux des groupes armés terroristes qui agissent dans ce secteur.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe environ 4 000 militaires dont la mission consiste à appuyer les forces armées des pays partenaires dans leur action de lutte  contre les groupes armés terroristes dans la BSS et favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises.


Source : état-major des Armées

Source : État-major des armées

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.