Huis clos : LIBRE OPINION de Monsieur Jean-Jacques BRIDEY, président de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale

Posté le mercredi 09 août 2017
Huis clos : LIBRE OPINION de Monsieur Jean-Jacques BRIDEY, président de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale

Le huis clos lors des auditions de la Commission de la Défense

 

 

Mon général, je vous souhaite la bienvenue devant cette commission qui, comme vous avez pu le constater, a été largement renouvelée.

Comme je l’ai rappelé tout à l’heure devant le bureau, l’une des premières règles que nous nous sommes fixées est que lorsque nous recevons Mme la ministre ou MM. les chefs d’état-major, leur audition se fait à huis clos.

« Huis clos », cela ne veut pas dire « secret ». Cela veut dire que lorsque la personnalité qu’on auditionne souhaite que certains de ses propos ne figurent pas au compte rendu, les propos en question restent à « huis clos ». Il n’est alors nullement question que, d’une manière ou d’une autre, de tels propos se retrouvent dans la presse, dans les médias, sur Tweeter ou les réseaux sociaux. C’était la règle de l’audition qui s’est tenue la semaine dernière, mercredi matin. Cette règle n’a pas été respectée, et vous avez pu constater les dégâts collatéraux dus à cette fuite, dégâts collatéraux dont on ne mesure pas encore les conséquences ce matin.

Je souhaite donc que lorsque le général Bosser le demandera, ses propos n’apparaissent nulle part, ni sur les réseaux sociaux, ni dans vos proses ni dans la presse.

Sinon, les relations de confiance que nous avons établies avec nos interlocuteurs n’existeront plus, et ceux-ci s’en tiendront à un discours tout à fait banal. Ce serait dommage pour la qualité des échanges et des informations qui peuvent passer entre nous. J’en appelle à votre sens de la responsabilité – voire de la discipline.

 

Jean-Jacques BRIDEY
Président de la Commission de la défense nationale et des forces armées
de l’Assemblée nationale
lors de l’audition du général Jean-Pierre Bosser chef d’état-major de l’armée de terre
le 19 juillet 2017
(Diffusé par : www.asafrance.fr)

Source : site Assemblée nationale

Commentaires (1)

  • Marti

    10 août 2017 à 10:05 |
    Ce texte ne nous apprend rien sur le seul sujet d'intérêt: l'armée française est-elle a la hauteur de sa mission? A-t-elle les moyens de la remplir?

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.