AVIATION : A400M, l'éclaircie s'annonce.

Posté le mercredi 30 novembre 2016
AVIATION : A400M, l'éclaircie s'annonce.

Les six A400M espérés pour la fin décembre par l’armée de l’Air seront au rendez-vous. Tom Enders l’a confirmé à Jean-Yves Le Drian la semaine dernière.

Pour y parvenir, Tom Enders a dû rappeler au minis­tre la mobilisation organisée de l’usine de Séville. Où le per­sonnel a pratiqué les trois huit, travaillé le dimanche. Des équipes renforcées par des spécialistes venus d’autres entités du groupe. Complétant cette mobilisation, la validation par l’AESA du rétrofit du boîtier réducteur (PGB, avec un pignon supplémentaire) a permis à Airbus Military d’affirmer qu’en mars prochain, l’armée de l’Air disposera en tout d’une dizaine d’A400M, dont six au standard tactique. Une véritable flotte.

Les essais de poser sur des terrains difficiles ont été réalisés (à Manama), permettant aux pilotes d’affirmer que « l’appareil peut se poser partout ». Restera à affiner l’autoprotection. Celle choisie à l’origine par les clients était, certes, « futuriste », mais pas vraiment opérationnelle. La solution, si sa mise au point s’avère encore trop compliquée, sera d’utiliser une autre version déjà opérationnelle, utilisée par d’autres appareils français…

A Brienne, on a donc qualifié cette rencontre de « positive ». Pour Airbus, elle doit symboliser le début de la fin des difficultés d’un appareil n’étant pas encore totalement mature. Et pour l’armée de l’Air, l’occasion de faire savoir qu’il fallait mettre un terme au bashing contre l’A400M.

 

Source : TTU

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.