ANNIVERSAIRES.

Posté le jeudi 09 novembre 2017
ANNIVERSAIRES.

9 novembre 1799 : coup d'Etat du 18 brumaire. Le général Bonaparte est porté au pouvoir par un coup d'Etat qui dure jusqu'au 11 novembre, mettant fin au Directoire et initiant le Consulat.

 

9 novembre 1870 : bataille de Coulmiers (près d’Orléans). Le général Paladines repousse les Bavarois du général von der Tann qui évacuent Orléans. Victoire malheureusement inexploitée.

 

9 novembre 1901 : mort du capitaine Millot (N’Gouri – Tchad). En reconnaissance, au nord-est du lac Tchad, le capitaine Millot, de l'infanterie coloniale, avec un détachement de 200 hommes tombe dans une embuscade Senoussis soutenus par des Turcs. Pendant 5 jours Millot bat en retraite sous le feu de l'ennemi mais en bon ordre. Au lieu-dit Mao, il est tué d’une balle en plein cœur. Agé de 35 ans, il avait déjà fait campagne au Soudan en 1894 et 1896 (où il avait été blessé par une flèche empoisonnée). En son honneur, le poste français de N'Gouri prend le nom de Fort-Millot.

 

9 novembre 1918 : abdication de Guillaume II. Le Kaiser allemand se résigne à abdiquer alors que la République de Weimar est proclamée et que les mouvements ouvriers se multiplient.

 

9 novembre 1918 : mort de Guillaume Apollinaire (Paris). Affaibli par la blessure à la tête reçue, le 9 mars 1916, au Bois des Buttes, le lieutenant Apollinaire meurt des suites de la grippe espagnole.

 

9 novembre 1923 : échec du putsch d'Hitler (Munich). Le putsch de la Brasserie échoue malgré le peu de soutien de la Bavière à la République de Weimar qu’elle juge trop faible. Une fusillade éclate permettant de mettre hors de combat les putschistes (Hitler et Röhm sont blessés). Hitler fera un an de prison… La clémence du tribunal va se payer très cher.

 

9 novembre 1938 : nuit de cristal (Allemagne). Dans toute l'Allemagne, des exactions contre les Juifs (pogromes, assassinats, arrestation, incendies,...) sont perpétrées par les SA et les SS d'Hitler.

9 novembre 1944 : 1ère  Armée victorieuse mais oubliée.
« Alors que la bataille pour la libération des Vosges fait rage, le général de Lattre se montre extrêmement préoccupé par la situation des combattants de la 1ère armée française. Il s’en ouvre dans une longue lettre à André Diethelm, ministre de la Guerre, et lui fait part de l’extrême lassitude qu’éprouvent ses soldats. Au terme de trois mois d’incessants combats et malgré les victoires remportées face à un adversaire qui durcit sa résistance, le moral n’est pas bon dans les unités. Les rapports qui remontent des échelons subordonnés et le contrôle postal en témoignent. L’accent mis par la presse et le pouvoir politique sur les actions de la 2e division blindée du général Leclerc et le silence autour des faits d’armes de la 1re armée apparaissent également dans de nombreux courriers, développant ressentiment et amertume au sein de la troupe ». (extrait du dernier ouvrage d’Ivan Cadeau qui vient de paraitre aujourd’hui : de LATTRE aux Editions Perrin)



9 novembre 1970 : mort du général de Gaulle (Colombey-les-Deux-Eglises).

9 novembre 1989 : chute du mur de Berlin. Les Allemands, devant le nombre important d’événements les touchant, ont fini par surnommer le 9 novembre comme étant le jour fatidique allemand (Schicksalstag der Deutschen).

 

 

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.