Analyses

LETTRE OUVERTE du président de l'ASAF à monsieur Emmanuel MACRON.


Des médias français rapportent les propos que vous avec tenus lors de votre voyage en Algérie, dans une interview télévisée de laquelle j’extrais cette phrase délirante: « …La colonisation fait partie de l'histoire française, c'est un crime contre l'humanité, une vraie barbarie…. » 

Qui êtes-vous  monsieur Macron pour lancer une accusation aussi grave à l’encontre de votre pays ?

 

Paris le 19 février 2017

 

Lettre ouverte à monsieur Emmanuel Macron,

 

Des médias français rapportent les propos que vous avec tenus lors de votre voyage en Algérie, dans une interview télévisée de laquelle j’extrais cette phrase délirante: « …La colonisation fait partie de l'histoire française, c'est un crime contre l'humanité, une vraie barbarie…. » 

Qui êtes-vous  monsieur Macron pour lancer une accusation aussi grave à l’encontre de votre pays ?

Un ignare qui ne connaît de la présence de la France en Algérie que ce que lui en a dit un professeur d’histoire en une heure de cours? Peut-être ! Mais candidat à la présidence de la République, vous avez le devoir de connaître l’histoire des pays dans lesquels vous vous rendez et celle de leurs relations passées avec la France. Dans votre position, chaque mot compte. Vous ne devez donc pas confondre le déplacement du candidat Macron avec un voyage touristique.

Une girouette, voire une marionnette, qui pense pouvoir changer d’avis en fonction de son interlocuteur ou du pays dans lequel il se trouve ? Peut-être cela se pratique-t-il dans certains milieux, mais quand on ambitionne de servir la France au plus haut niveau de l’Etat, quand on doit être prêt à  engager des hommes dans la guerre et exiger d’eux le sacrifice suprême, un minimum de clairvoyance, et de constance dans la stratégie s’imposent. Quelle confiance pourriez-vous inspirer aux soldats en tant que chef des Armées françaises ? De quelle crédibilité pourriez-vous bénéficier auprès d’alliés et de partenaires?

Un idéologue intellectuellement proche des « porteurs de valises du FLN » qui ont trahi la France et ses soldats en collaborant avec les terroristes poseurs de bombes qui assassinaient des civils désarmés  à Alger et à Paris?

Vos propos sont inacceptables pour tous les Français qui ont œuvré pendant des décennies dans les colonies et  protectorats français ou pour leurs descendants. Relisez l’Histoire de France; apprenez ce qui a été réellement fait en Algérie durant 130 ans par les fonctionnaires, militaires et colons français. Vous découvrirez ainsi qu’en 1962, le pays auquel vous venez de rendre visite était le pays le plus développé du continent africain !

Vos propos, baignant dans une repentance nauséabonde, maladive et destructrice, insultent tous les Français, de toutes origines, qui aiment leur patrie et croient en elle. Ils  vous dénient maintenant le droit de parler un jour en leur nom, ainsi que de représenter la France que vous semblez ne pas connaître et que vous n’hésitez pas à condamner à seule fin de servir vos ambitions personnelles.

Indignes d’un candidat à la magistrature suprême, vos propos auront au moins eu le mérite de lever le masque et de vous révéler à l’opinion !

Henri PINARD LEGRY
Président de l’ASAF

 

 

Pour télécharger la lettre, cliquez sur le PDF ci-dessous.
logo pdf