Analyses

LETTRE ASAF 15/12 de décembre 2015 : Armée française, la nation pour seul soutien.


Les massacres du vendredi 13 novembre à Paris nous rappellent cruellement que nous sommes en guerre et qu’à la guerre il n’y a pas de victoire possible sans une armée solide ayant l’appui d’un peuple déterminé et soudé qui fait corps avec elle. Aussi, les Français ont-ils le devoir, malgré la suspension du service national, de s’intéresser aux questions de Défense, de connaître leur armée, ses missions et ses moyens, ses spécificités, ses besoins, ses difficultés et ses insuffisances.

LETTRE ASAF 15/12 de décembre 2015 :  Armée française, la nation pour seul soutien.

L’armée de tous les Français

Les massacres du vendredi 13 novembre à Paris nous rappellent cruellement que nous sommes en guerre et qu’à la guerre il n’y a pas de victoire possible sans une armée solide ayant l’appui d’un peuple déterminé et soudé qui fait corps avec elle. Aussi, les Français ont-ils le devoir, malgré la suspension du service national, de s’intéresser aux questions de Défense, de connaître leur armée, ses missions et ses moyens, ses spécificités, ses besoins, ses difficultés et ses insuffisances.

 S’il n’en était pas ainsi, l’armée ne pourrait pas faire face avec succès aux multiples sollicitations actuelles et se préparer à celles du futur. Il ne faudrait pas s’étonner, ou pire l’accuser demain, comme on l’a fait si souvent, d’être en retard d’une guerre, car le constat est aujourd’hui alarmant. Les menaces s’accroissent, les engagements opérationnels se multiplient en Afrique, au Moyen-Orient et sur le territoire national.
Au regard de cette situation, la part des ressources que lui consacre la Nation n’a cessé de diminuer.

 

L’armée, une richesse pour la France

Pourtant l’armée est indispensable à la survie de la Nation dans la mesure où elle assure la protection, la liberté des Français et, en ultime recours, la survie de la France. Mais elle est parallèlement une institution tout aussi vitale comme expression vivante de l’unité et de l’identité de la Patrie, qui reflète la cohésion de la communauté nationale.
Que surviennent des attentats ou une catastrophe naturelle en France, et l’armée agit dans l’urgence en complément et en appui des unités de sécurité et de secours. Ses unités peuvent le faire car elles sont organisées et équipées pour agir dans le « chaos de la guerre » ; elles savent combattre sur tous les types de terrains et dans les conditions climatiques les plus difficiles face à des menaces protéiformes.

La France possède à ce jour un instrument de combat et d’intervention sur terre, sur mer et dans les airs d’une grande qualité. Il repose sur des savoir-faire individuels et collectifs acquis durant des décennies d’engagements opérationnels et sur un savoir-être, fruit d’une formation morale permanente et exigeante.
C’est bien cette richesse humaine qui constitue aujourd’hui l’élément essentiel de la valeur de notre armée. La France peut en effet s’enorgueillir de recruter et former des jeunes Français et d’attirer de jeunes étrangers prêts à la défendre et à garantir sa liberté face à tout type de menaces. Il est significatif et rassurant que des jeunes de 20 ans acceptent les difficultés et les privations de l’entraînement, l’inconfort et les sacrifices des déploiements dans l’urgence, et soient disponibles au coup de sifflet, en mesure de s’engager partout dans le monde pour une durée indéterminée et à y risquer leur vie à tout moment.

 

Des valeurs pour la France

Dans cette vie de service et de nomade, la mission est sacrée. La cohésion est indispensable dans les combats pour espérer le succès. La fraternité d’armes se doit d’être exemplaire car chacun sait que sa propre vie tient à la vigilance de l’autre ; enfin la victoire n’est possible que grâce à la confiance accordée en celui qui commande afin d’atteindre le but : remplir la mission fixée. Cet ensemble de valeurs qui s’imbriquent les unes dans les autres représente un patrimoine exceptionnel pour notre pays. 

Ces valeurs, cultivées à l’extrême par nos soldats en vue de la guerre, constituent autant de références, autant de repères pour un pays en crise ; car enfin, le respect, la discipline, le courage, la disponibilité et la fraternité ne sont-elles pas des valeurs qui permettent de faire face à l’adversité ? De quoi manque notre pays aujourd’hui si ce n’est d’un but clair qui exige le goût de l’effort, le sens du respect et du service du bien commun, le sentiment d’appartenance à une communauté nationale et où chacun a sa place mais ne peut survivre seul ?
Il est urgent, pour la Nation, de renforcer sa cohésion, comme les militaires la cultivent au quotidien dans la camaraderie et la fierté mais aussi dans la souffrance au combat.

 

Soutenir notre armée

Aujourd’hui la France engage son armée simultanément sur le territoire national et sur plusieurs théâtres d’opérations extérieurs, pour assurer « sa défense de l’avant ». Elle le fait avec des moyens qui s’avèrent très insuffisants. Cette situation est la conséquence directe de plus de 30 ans de réduction continue de la part du produit intérieur brut (PIB) consacrée à la Défense qui est passée de 3% en 1982 à moins de 1,5% en 2015.
Parallèlement, la dette, résultat de 40 années de budgets votés en déficit, a explosé au point que ses intérêts annuels s’élèvent à près de 50 milliards, soit une fois et demi le budget de la Défense.

Face à ce constat accablant, la France doit inverser cette tendance mortifère. Les Français doivent exiger des autorités politiques qu’elles accordent au budget de la Défense des ressources suffisantes pour que notre armée ait au plus tôt les effectifs nécessaires et les équipements indispensables à la bonne exécution des missions d’aujourd’hui et à la préparation de celles de demain.
Un tel défi ne peut être relevé que si toute la Nation soutient son armée. Elle est son unique soutien, le seul qui puisse faire prendre les décisions qui s’imposent avec force, car ce sont les intérêts supérieurs du pays qu’il s’agit de défendre.

C’est précisément ce combat que mène l’ASAF, association strictement indépendante, qui souhaite rassembler le plus grand nombre de Français voulant servir leur pays.

 

LA REDACTION

 

Commentaires (1)

  • Ph. Weber

    22 décembre 2015 à 09:05 |
    Pour sauver la NATION, l'Armée française n'a plus que très peu de temps !

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.