Analyses

Lettres ASAF

Lettre ASAF 13/12 de décembre 2013 : L’armée française en danger.

La vraie menace Nous vivons une période de menaces multiples et d’incertitude croissante, marquée chaque jour par des faits divers violents, portés rapidement et massivement à la connaissance des Français. Pourtant, qui s’intéresse et comprend les choix stratégiques en cours tels ceux retenus à travers le vote de la Loi de programmation militaire qui conditionne l’avenir de nos armées et de notre Défense pour la décennie à venir ?

Lettre ASAF 13/11 - Défense et armées : ne pas se taire

Des chefs d’état-major inaudibles Au cours du mois d’octobre la commission de la Défense de l’Assemblée nationale a auditionné les différents chefs d’état-major pour s’informer sur la situation de nos armées et connaître les conséquences qu’aurait le vote du projet de loi de programmation militaire 2014-2019 sur les capacités de notre outil militaire et sur la place de l’armée dans la Nation. Combien de médias s’en sont fait l’écho?

Lettre ASAF 13/10 - Armées : une désinformation orchestrée ?

Le texte de présentation du projet de loi de programmation militaire (LPM) et les propos de certains relais d’opinion illustrent la désinformation dont les questions militaires sont l’objet.

Lettre ASAF 13/09 - La dimension stratégique des effectifs

80 000 suppressions en moins de 10 ans Alors que le nombre de jeunes au chômage ne cesse de croître, les armées sont contraintes de diminuer leurs effectifs au prétexte de la situation catastrophique de nos finances publiques. Hélas, dans ce domaine, alors que la part du budget de l’Etat consacrée à la Défense a été divisée par deux en moins de 30 ans, aucune amélioration ne s’est produite, bien au contraire.

Lettre ASAF 13/08 - Une confiance qui dérange

Qui ne se réjouit pas de l’extraordinaire confiance que manifestent plus de 90% des Français envers leur armée, ainsi que de l’admiration qu’elle suscite chez nos partenaires ? C’est un atout considérable pour la politique extérieure de la France.Pourtant cette armée, menacée par une nouvelle réduction de ses ressources et de ses effectifs, l’est aussi par les attaques insidieuses visant à ternir son image. 

Lettre ASAF 13/07 - « Ne pas subir » Le 14 juillet

Nul ne doute que les Français acclameront leur armée le 14 juillet avec une intensité particulière. N’en déplaise à quelques idéologues nourris de longue date au lait de l’antimilitarisme, nos compatriotes remercieront les soldats, marins et aviateurs pour la fierté et l’espoir qu’ils leur donnent en ces temps d’incertitude et de doute. Ils leur diront aussi qu’ils comptent sur eux dans les crises graves que notre pays ne manquera pas de traverser dans les années à venir. Quel citoyen lucide ne le pressent pas ?

Lettre ASAF 13/06 consacré au Livre blanc - Eviter un contre sens stratégique

Une page noire du Livre blanc Alors que « le niveau de risque et de violence dans le monde ne régresse pas » et que « la protection du territoire national et de nos concitoyens ainsi que la préservation de la continuité des fonctions essentielles de la Nation sont au cœur de notre stratégie de défense et de sécurité nationale », comment le Livre blanc peut-il entériner une baisse des ressources consacrées à la Défense et poursuivre la réduction de 24 000 hommes dans la prochaine loi de programmation ? En 10 ans l’armée en aura ainsi perdu 78 000.

Lettre ASAF 13/05 - Notre armée qui disparaît !

Illusion d’optique ? Comme il fallait s’y attendre, le Livre blanc qui vient de paraître affiche une nouvelle réduction des capacités militaires dont disposera notre pays dans les années à venir. Ce sont une rupture et un risque majeurs qui ne doivent pas passer inaperçus.

Lettre ASAF 13/04 - Préserver notre armée d’excellence

Une institution de référence. Alors que la situation économique et financière de la France se dégrade, que la cohésion nationale s’effrite et que le doute ronge les esprits, l’armée, malgré les multiples réductions budgétaires dont elle a été l’objet depuis des décennies, apparaît comme une des rares institutions dans lesquelles les Français ont confiance.

Lettre ASAF 13/03 - Opex et Livre blanc

Des opérations extérieures toujours différentes Au Mali, pas de coalition comme en Afghanistan ; c’est la France, qui, engagée à son initiative, conduit l’opération. A la différence de l’opération Harmattan en Libye, elle a déployé des troupes au sol afin de contrôler le terrain et espérer ainsi aboutir à une solution politique acceptable. Pour qui s’intéresse un tant soit peu à l’histoire militaire, depuis des siècles chaque guerre s’est révélée différente de la précédente. Alors, quel crédit donner à ceux qui se targuent de prédire et de décrire les prochains conflits et les moyens qu’ils impliqueront ?  

Lettre ASAF 13/02 - MALI, bon sens et clairvoyance

Les opérations de guerre qui se déroulent au Mali ont pour premier mérite d’arracher certains de nos responsables politiques aux délices de l’idéologie pour les ramener aux dures réalités.

Lettre ASAF 13/01 - Se tenir droit !

130 ans d’histoire commune, la Méditerranée pour frontière, des millions de Français originaires d’Algérie - pieds noirs, harkis ou issus d’une immigration récente - ainsi que plus de 700 000 Algériens vivant en France, des liens noués dans la sueur et le sang, appellent une relation féconde et durable entre nos deux pays.  

Lettre ASAF 12/12 - Ces économies à ne pas faire

Les travaux d’actualisation du Livre blanc sur la Défense et la Sécurité se déroulent dans une grande discrétion médiatique. Le document final devrait être remis très prochainement, maisseuls un petit nombre de spécialistes et le personnel des armées sont attentifs aux quelques déclarations sur un débat qui se déroule à huis clos.

Lettre ASAF 12/11 - Un devoir de vérité

Les chefs d'état- major des différentes armées ont expliqué récemment, au ministre de la Défense et aux députés de la commission de la Défense et des forces armées, la situation critique actuelle et celle encore plus grave dans laquelle les armées allaient se trouver en 2013 si les ressources allouées continuaient à diminuer comme elles le font depuis 30 ans.

Lettre ASAF 12/10 - L'Armée dans la Nation.

Malgré le contexte budgétaire extrêmement contraint, il serait irresponsable et dangereux d’avoir de la Défense une approche exclusivement financière ou comptable.

Lettre ASAF 12/09 - Cri de détresse ou signal d'alarme

Cri de détresse ou signal d'alarme ? Le texte d'une lettre écrite par une épouse de militaire circule depuis 48h sur internet.L'ASAF, ne pouvant identifier l'auteur - qui déclare vouloir rester anonyme -, ne publiera donc pas sur son site ce document appliquant ainsi rigoureusement la règle d'édition qu'elle s'est fixée.

Lettre ASAF 12/08 - Les dangereuses illusions d'une nouvelle stratégie

L’été semble, chez certains esprits, propice à la méditation stratégique et  à l’élaboration de concepts,  mais assez peu à l’analyse et à la prise en compte des réalités.

Lettre ASAF 12/07 - 14 juillet, ne pas désarmer

« 14 juillet : Ne pas désarmer » En cette veille de Fête nationale nos dirigeants annoncent les premières mesures d’économies qu’ils estiment indispensables à la réduction des déficits publics. Ce n’est pas fini ;  il leur faudra ensuite s’attaquer à la dette de 1 800 Mds € accumulée en 35 ans et dont les intérêts annuels s’élèvent à 50 Mds € !

Lettre ASAF 12/06 - Sortir de l'ambiguïté et de la confusion

« Sortir de l'ambiguïté et de la confusion »  Le 14 juin 2012, aux Invalides, au cours d'une cérémonie qu'il voulait comme il se doit d'union nationale, le président de la République a tenu des propos d'homme d'Etat qui tranchent assez radicalement avec ceux de la campagne électorale.....

Lettre ASAF - Monsieur le Ministre de la Défense

Interrogée mardi dernier par Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, la première secrétaire du Parti socialiste, Madame Martine Aubry....